Prévention des violences intrafamiliales pendant le confinement

En cette période de confinement, il convient, plus que jamais, d’avoir une vigilance accrue envers les enfants et les adolescents dont la situation familiale pourrait les exposer à un risque de danger dans le contexte actuel. Le confinement, pour les adultes les plus vulnérables, peut
entraîner des troubles anxieux, des états d’irritabilité, voire d'agressivité, envers le conjoint
ou les enfants. Ainsi, le nombre de passages à l'acte de violences risque d’augmenter gravement.

Auteur: Alain Vasseur

Partager cet article sur